Consulter un contrat de gré à gré

Numéro : 4112-001-R
Numéro de référence : 1123701
Statut : Contrat conclu
Titre : Cinquième convention de renouvellement de bail - Régie des installations olympiques




Vous pourriez avoir accès à plusieurs autres renseignements liés à l’avis en devenant un abonné du secteur Constructo.

Information

Date de publication : 2017-12-15
Titre du contrat : Cinquième convention de renouvellement de bail - Régie des installations olympiques
Type du contrat : Contrat de gré à gré
Nature du contrat : Autres (Bail)
Date de conclusion de contrat : 2017-08-01
Région(s) de livraison : Montréal

Information sur l'organisme public

Organisme : Ville de Montréal
Ville de Montréal - Gestion et planification Immobilière

Classifications et catégorie

Classifications
  • 80131503 Baux fonciers

Catégorie
  • O1 Indéterminé

Disposition de la loi ou du règlement

  • Précisez à l'étape Description

Description

Approuver la cinquième convention de renouvellement de bail par lequel la Ville loue, de la Régie
des Installations Olympiques, pour une période de trois ans, à compter du 1er janvier 2018, un espace
locatif pour les besoins corporatifs de radiocommunication de la Ville, moyennant un loyer total de 77
636,77 $, taxes incluses, le tout selon les termes et conditions prévus au bail

Fournisseur

Prendre note que tous les montants saisis incluent les taxes.

  Contractant NEQ Contact Prix du contrat
Adjudicataire du contrat Régie des Installations Olympiques.
4141, ave. Pierre-de-Coubertin
Montréal, (QC) CAN
H1V 3N7
  77 636,87 $
Légende des icônes
Soumissionnaire sélectionné Contractant

Tous droits réservés. Sauf pour les fins de réponse à un appel d'offres, aucune partie de cette publication ne peut être reproduite, adaptée, publiée ou mise en mémoire dans un système d'extraction ou communiquée ou transmise sous une forme quelconque par photocopie ou enregistrement, par un moyen électronique, mécanique ou par tout autre moyen sans l'autorisation écrite préalable de CGI, Médias Transcontinental ou, le cas échéant, du donneur d’ouvrage concerné. De plus, CGI, Médias Transcontinental, et le donneur d’ouvrage concerné n'assumeront aucune responsabilité à l'égard de tout dommage qui pourrait résulter de toute utilisation qui serait faite des données contenues dans un contexte autre que pour les fins d'une réponse à un appel d'offres.